• Post Gallery
Bien-être Grossesse

Grossesse : comment organiser un blessing way inoubliable ?


Le blessing way est un rituel des Amérindiens de la tribu Navajo, par lequel la future maman passe de l’état de femme à celui de mère. Ce “chemin de bénédiction” s’apparente à une cérémonie prénatale organisée vers le 7e ou 8e mois de grossesse. Ilado vous en dit un peu plus sur cette pratique qui est parvenue jusqu’à nous, et vous donne quelques idées pour organiser un blessing way inoubliable.

Le blessing way, qu’est-ce que c’est exactement ? 

Le principe est de réunir des femmes proches de la future maman (amies, sœurs, parentes, voisines, collègues…). Pendant quelques heures, elles vont prendre soin de la future maman, la chouchouter, et parfois, la rassurer, à quelques semaines de son accouchement. Le blessing way s’intègre dans les pratiques de maternage proximal, favorisant une maternité plus naturelle, plus douce et plus heureuse (haptonomie, accouchement naturel, allaitement, portage, massage bébé…). Il est souvent pratiqué par les doulas, ces femmes dont la mission est d’accompagner la future maman tout au long de sa grossesse, avec bienveillance et empathie. 

Blessing way et baby shower : en quoi est-ce différent ? 

Le blessing way fait penser à une autre pratique actuelle que vous connaissez peut-être déjà : la baby shower. C’est une fête organisée pendant la grossesse, pour souhaiter la bienvenue au bébé et... le couvrir de cadeaux. Le blessing way est très différent. Centré autour de la future maman, il ne consiste pas à lui offrir des cadeaux, mais à passer quelques heures à s’occuper d’elle, à la dorloter, en mettant en place des rituels de bien-être. On peut donner une dimension spirituelle au blessing way, mais non religieuse. Et puis, le blessing way, ça crée de beaux souvenirs de grossesse !

Blessing way : les bonnes pratiques

L’important est de choisir des rituels en accord avec la personnalité de la future maman, ses goûts, ses envies, ses besoins physiques et émotionnels, et de ne rien lui imposer. Respecter ses choix et ses habitudes, ses rapports au corps et à la nudité, par exemple. Il ne faut pas oublier que le but est avant tout de lui faire plaisir et de lui procurer du bien-être.  

Où organiser un blessing way ? 

Pour celles qui ont choisi d’accoucher chez elles, le meilleur endroit est, de toute évidence, leur domicile. Pour les autres, les plus nombreuses, dans n’importe quel endroit qui leur plaît. Ça peut être chez une parente, une amie, à l’intérieur ou à l’extérieur…, l’important est que la future maman s’y sente bien. Côté décoration, vous devez créer une ambiance accueillante et chaleureuse : tissus, foulards, nappes, coussins, tapis, bougies, lampes, guirlandes lumineuses, lampions, tableaux, fleurs, pierres naturelles disposées çà et là… C’est le grand jeu ! 

Vous pouvez également travailler l’ambiance sonore : musiques de relaxation, chants d’oiseaux, sons de la nature, chants de baleine, souffle du vent, bruit des vagues… Prévoyez aussi des infusions chaudes ou froides, des eaux aromatisées d’herbes, de fruits, de fleurs. Et puis, quelques fauteuils, ou des poufs, confortables, pour les petites pauses. S’il fait un peu frais, des plaids et des chaussettes chaudes pour les frileuses. Au final, la pièce doit ressembler à un petit cocon douillet et accueillant. 

Blessing way : quels rituels prévoir ? 

Maintenant que le décor est planté, reste à imaginer les rituels qui vont jalonner ces quelques heures. Le déroulement du blessing way est très libre. Vous pouvez intégrer des soins beauté ou bien-être : massage, coiffure, bain chaud, manucure, pédicure…, une séance de yoga ou de méditation. Vous pouvez aussi organiser une séance de moulage du ventre de la future maman. Le belly painting est une autre possibilité. Il consiste à peindre des créations originales, des mandalas, des motifs… sur le ventre de la future maman, avec une peinture spécifique, non toxique. Vous pouvez aussi créer des tatouages éphémères, mais attention à vérifier que les pigments utilisés soient bien adaptés à cet emploi et ne soient pas nocifs. Le blessing way, c’est aussi un temps pour les poèmes et les chansons, ou les mantras pour celles qui veulent instiller une part de mystère et de merveilleux à cette pratique. 

Un petit coup de main pour le quotidien

Le blessing way, c’est aussi l’occasion de donner un petit coup de main à la future maman en l’aidant dans les tâches ménagères. En voilà une bonne idée ! Vous pouvez lui cuisiner quelques bons petits plats, qui peuvent être congelés pour être consommés à son retour de la maternité. Le temps passé en cuisine, ce sont des moments de convivialité et de partage d’expérience. Une occasion pour la future maman de trouver de l’aide et du réconfort auprès de femmes qui lui sont proches, pour toutes les questions qui la préoccupent, ou plus simplement pour partager de bons moments avec elles ! Le déroulement du blessing way doit rester secret jusqu’au dernier moment, mais en ce qui concerne le choix des invitées, mieux vaut le faire avec la future maman pour éviter toute erreur de casting !

Dernier petit conseil avant de vous quitter : si vous êtes à la recherche d'une idée de cadeau pour gâter la future maman, vous pouvez opter pour un Bola de grossesse, des tatouages de grossesse dorés et poétiques, une sphère de quartz rose à l'énergie douce et bienfaisante, ou un collier Déesse symbole du féminin sacré !

Vous aimerez aussi

Grossesse
« Naissance d’une maman », un nouveau podcast pour vivre sa maternité en toute conscience


Si l’arrivée d’un bébé est synonyme de joie et d’impatience, la grossesse est aussi une expérience bouleversante, souvent teintée de doutes, de peurs et de questionnements. Dans ce tourbillon d’émotion, la sororité, l’écoute et la bienveillance sont particulièrement importantes. Pour accompagner les femmes, physiquement, émotionnellement et spirituellement, sur leur chemin de maman, Sandra Zeller, la fondatrice de la marque Ilado, lance “Naissance d’un maman”, le podcast qui réenchante la maternité.

Grossesse
Fausse couche : comment faire le deuil du bébé à naître ?


"Pourquoi moi ?" "C’est tellement injuste." "Il y a tant de femmes enceintes et heureuses dans mon entourage."... La fausse couche est souvent vécue comme une injustice. Si c’est votre cas, sachez que vous n’êtes pas seule, il y a même des milliers de femmes qui partagent vos émotions, mais qui, bien souvent, doivent les garder enfouies au fond d’elles-mêmes, faute de trouver une oreille attentive pour les écouter.

Grossesse
Le projet de naissance pour vivre un accouchement idéal


Quelle future maman n’a pas rêvé de vivre un accouchement qui se déroulerait comme elle le souhaite, dans le respect de son corps et de celui de son bébé ? Cet accouchement lui donnerait un rôle actif, serait le reflet de ses souhaits et de ses envies. Il aiderait le personnel médical à prendre les décisions qui la concernent, plutôt que d’appliquer des règles communes à toutes. Cet accouchement est possible grâce au projet de naissance.