• Post Gallery
Grossesse

Tout savoir sur la grossesse et l’accouchement en Europe


Vous pensez sans doute qu’accoucher est la chose la plus naturelle au monde. Ce n’est pourtant pas si évident que ça, si l’on en croit les pratiques actuelles de suivi de grossesse et d’accouchement en Europe. D’autres voies sont explorées aux Pays-Bas, en Allemagne, et même en France où on expérimente les maisons de naissance. On fait le point sur les différentes façons d’aborder la grossesse et l’accouchement aujourd’hui en Europe.

La grossesse et l’accouchement en France : un parcours médicalisé  

En France, la priorité est d’accoucher avec un maximum de sécurité et en souffrant le moins possible. Résultat, 99 % des naissances ont lieu à l’hôpital et la péridurale est généralisée (80 % des accouchements par voie basse). L’accouchement à l’hôpital a longtemps été perçu comme un progrès, notamment parce qu’il a permis de réduire le taux de mortalité infantile. Aujourd’hui, il fait débat auprès de certaines femmes qui souhaitent accoucher de manière plus naturelle.  

Les Pays-Bas, le pays de l’accouchement naturel  

Les Pays-Bas font souvent figure d’un laboratoire de recherches dans beaucoup de domaines. En ce qui concerne le suivi de la grossesse et l’accouchement, les Néerlandais ont adopté une fois de plus une démarche originale. Ici, on considère qu’il n’y a pas lieu de médicaliser les grossesses qui ne comportent pas de risques. On semble avant tout guidé par une logique favorisant le bien-être de la future maman et de son bébé. Ainsi, 30 % des accouchements se font à domicile pour une première grossesse, et 60 % pour une deuxième. Ce niveau est très supérieur aux autres pays européens, où la moyenne est seulement de… 2 % ! Cette pratique n’entraîne pourtant pas de surmortalité infantile. Avec un taux de 3,6 pour 1000 naissances, le pays est exactement dans la moyenne européenne. A titre de comparaison, la France est légèrement au-dessus, avec un taux 3,9 pour 1000 naissances.

Au Pays-Bas, il n’y a pas d’accouchement sans sage-femme

Au Pays-Bas, les accouchements se déroulent de façon plus physiologique. Les Néerlandaises abordent leur grossesse de manière assez détendue. Elles ne consultent pas de gynécologue, sauf celles qui présentent des risques de complications. Les autres sont suivies par une sage-femme exerçant en cabinet. Dans la plupart des autres pays européens, l’accouchement à l’hôpital est perçu comme plus sûr. Pas aux Pays-Bas. En cas d’accouchement à l’hôpital, pas question d’y rester plus de quelques heures, sauf en cas de césarienne. Quand elles rentrent à la maison, les jeunes mamans sont aidées pendant les premiers jours par une kraamverzorgster, qui est à la fois aide-ménagère et auxiliaire de puériculture.  

Grossesse et accouchement en Allemagne : toujours plus de naturel 

En Allemagne, la tendance actuelle est de favoriser les accouchements les plus naturels possibles. Dans les salles d’accouchement, on met fréquemment à disposition des futures mamans des équipements pour faciliter le “travail” : ballon, liane, chaise trouée, baignoire… Ici, la péridurale n’est pas systématique ; on la pratique au cas par cas. Dans la plupart des maternités, elle n’est utilisée que pour un accouchement sur trois. Pas question non plus de rester longtemps à l’hôpital ; les jeunes mamans rentrent à la maison quelques heures après la naissance de leur bébé.  

Dans les maisons de naissance, on accouche de façon plus naturelle 

Pour les femmes qui souhaitent un accouchement 100% naturel, la solution est d’accoucher dans une maison de naissances. Pour rappel, la première a vu le jour en 1975 à New-York. En Europe, le premier pays à s’y intéresser est l’Allemagne, avec l’ouverture d’une première maison en 1987. D’autres pays suivent : la Suisse, l’Autriche, la Belgique, la Suède et la Grande-Bretagne. La France expérimente les maisons de naissance depuis 2015. Il en existe 8 actuellement. Qu’est-ce ça change pour les femmes ? Elles peuvent y accoucher de manière plus physiologique qu’à l’hôpital, avec une sage-femme, sans intervention médicale. L’ambiance est beaucoup moins anxiogène que dans un hôpital. La salle d’accouchement ressemble à une chambre “classique” avec quelques équipements en plus : des lianes, un ballon…, pour faciliter le “travail”. En France, sécurité oblige, ces maisons sont toujours situées à proximité immédiate des maternités, où les futures mamans peuvent être transportées en cas de difficultés.

En Europe, un congé de maternité à géométrie variable  

En ce qui concerne le congé de maternité, toutes les femmes ne sont pas logées à la même enseigne.  Dans la plupart des pays européens, le congé de maternité est de 16 semaines. C’est le cas en France, en Espagne et aux Pays-Bas. En Belgique, il est de 15 semaines, seulement de 14 semaines en Allemagne et en Suisse. Pour trouver des pays plus généreux avec les futures mamans, il faut se tourner vers l’Italie et ses 20 semaines de congé maternité, le Royaume-Uni avec 52 semaines (dont 39 rémunérées) et la Suède, qui détient le record européen avec 60 semaines !

Vous aimerez aussi
  • Post Gallery

Bébé Grossesse
Collab : MintyWendy X Ilado


Collier d’allaitement, collier de machouillage, collier de portage, collier de dentition, les colliers MintyWendy sont tout cela à la fois. Ils sont devenus, en quelques années seulement, le cadeau de naissance idéal, l’accessoire indispensable des mamans et des bébés. Ilado vous propose de faire plus ample connaissance avec la marque MintyWendy et ses irrésistibles bijoux de maternité, et vous fait découvrir leur dernière collaboration.

  • Post Gallery

Grossesse
Saint Valentin : des idées cadeau pour les futures mamans


Bientôt la Saint Valentin ! Si votre compagne attend un bébé, la fête des amoureux a sans doute une saveur particulière pour vous. Quel cadeau offrir à une future maman pour la Saint Valentin ? Si vous êtes en manque d’inspiration, Ilado vous donne quelques idées pour lui faire plaisir à coup sûr.

  • Post Gallery

Grossesse
Quels cadeaux de naissance offrir à un papa ?


Aimez-vous les cadeaux ? Oui, bien sûr ! Vous savez quoi ? Les papas aiment aussi beaucoup les cadeaux. Leur en offrir à l’occasion de la naissance de leur enfant est un moyen de marquer un des plus beaux événements de leur vie. Oui mais, que leur acheter, eux qui ont déjà reçu le plus merveilleux des cadeaux ? On vous souffle quelques idées pour éviter tout faux pas.