• Post Gallery
Bien-Être

Tenir un journal de grossesse en attendant bébé


Les souvenirs de grossesse, ça s’envolent vite ! Cela vous paraît sans doute incroyable, mais vous aurez bientôt oublié ces 9 mois si importants pour vous ! La solution pour éviter que tout disparaisse : tenir un journal de grossesse. Par où commencer ? De quoi parler ? Comment mettre vos idées en forme ? Ilado vous donne tous les conseils pratiques pour réussir votre journal de grossesse.

Un journal de grossesse, pour quoi faire ? 

Pour vous, pour votre enfant, pour les autres. Pour vous et pour le plaisir de replonger dans votre journal, plus tard… dans 10 ans… dans 20 ans..., de revivre les émotions de votre grossesse, de vous amuser d’anecdotes rigolotes, de vous rappeler des changements de votre corps… Pour votre enfant, pour répondre à ses questions sur sa naissance. Pour les autres, pour laisser une trace de votre grossesse, forcément unique. 

Quel support pour votre journal de grossesse ? 

Des journaux de grossesse, il y en a de toutes sortes. Le choix du support est avant tout une question de goût : un simple cahier d’écolier, un bel album un peu luxueux, un cahier avec une couverture customisée… Si vous n’aimez pas beaucoup les supports papier et préférez les outils numériques, rien ne vous empêche d’ouvrir un blog sur internet, ou même un vlog si vous préférez les vidéos. Peu importe le support, ce qui compte c’est le contenu ! 

Quoi mettre dans votre journal de grossesse ?

Voilà une grande question ! Suivez avant tout vos envies ! Pendant la grossesse, il se passe chaque jour quelque chose de nouveau et d’intéressant à raconter. Ne passez pas à côté des étapes clés : le jour où vous avez appris que vous étiez enceinte, la première consultation prénatale, la première échographie, le moment où votre ventre commence à s’arrondir, votre accouchement… La grossesse est une période de grands changements, dans tous les aspects de votre vie. Raconte-les ! Les bouleversements hormonaux qui vous font passer de la tristesse à la joie, du plaisir à l’agacement ou à la colère. Votre corps qui change en permanence. Certains changements vous plaisent, d’autres moins. Changement de rythme, de régime alimentaire, arrêt du tabac ou d’autres dépendances, voici quelques idées pour nourrir votre journal de grossesse. Surtout, pas d’inquiétude. Le plus difficile est de démarrer. Ensuite, les idées viennent toutes seules ! 

Construire votre journal de grossesse jour après jour

Il est assez facile de démarrer un journal de grossesse, vous avez déjà en main la trame de votre récit. Il commence le jour où vous apprenez que vous êtes enceinte et il se termine à la naissance de votre enfant. A partir de là, vous pouvez suivre un plan classique en 3 parties, une pour chaque trimestre de votre grossesse. Vous voyez, c’est facile, vous avez déjà l’histoire et le plan ! Petite astuce pour alimenter votre récit : gardez toujours sur vous un petit carnet, dans lequel vous pourrez noter tous les événements marquants, les émotions, les détails drôles ou moins drôles… Comme ça, vous êtes sûre de ne rien oublier. Ensuite, c’est facile, vous n’avez plus qu’à retranscrire tout cela dans votre journal en développant votre sujet.

Pour agrémenter votre journal, quelques astuces qui font toute la différence 

Des photos, des vidéos et des sons, évidemment ! D’abord, des images : les échographies, bien sûr, mais pas seulement. Vous pouvez ajouter beaucoup d’autres photos : photo du test de grossesse qui vous a appris la grande nouvelle, des lieux que vous fréquentez pendant votre grossesse, du bracelet de maternité de votre bébé à l’hôpital et, bien sûr, celle de votre bébé quand il sera là... Ensuite, des vidéos : les balades que vous aimez faire pendant votre grossesse, les séances shopping pour trouver des fringues sympas, les événements drôles et les petites galères… Enfin, des sons : vous pouvez compléter votre journal par des extraits sonores, comme cette chanson que vous écoutez tout le temps depuis que vous êtes enceinte. Si vous en avez assez d’écrire, vous pouvez faire une pause et enregistrer votre texte au lieu de l’écrire. Une fois tous ces extraits sonores enregistrés, vous pouvez les graver sur CD et l’insérer à votre journal !  

Principale difficulté du journal de grossesse : tenir jusqu’au bout 

Il y a des moments où vous aurez beaucoup à raconter et d’autres moins… Les jours avec, quel plaisir ! Mais, il y aura forcément les jours sans. C’est moins drôle. Même ces jours-là, où il vous semblera que rien d’intéressant ne s’est passé depuis la veille, écrivez quand même quelque chose, même si ce n’est qu’une ou deux lignes. Car, ce qui compte c’est la régularité ! Pour y arriver, réservez une plage horaire dans la journée pour écrire votre journal. Cela deviendra vite un rituel indispensable pour exprimer tout ce qui vous passe par la tête !  

 

Vous aimerez aussi
  • Post Gallery

Bébé Bien-Être
Thalasso Bain Bébé : un soin pour accueillir bébé dans le monde


Par

Pendant 9 mois, votre bébé a grandi dans votre ventre. Relié à vous pour s’alimenter, mais aussi en connexion avec vos sensations : votre rythme cardiaque, vos respirations, vos émotions, vos joies, vos angoisses, vos surprises. Il est aux premières loges de votre vie. Mois après mois, votre lien se tisse, unique et précieux. Et vous commencez à penser à votre belle rencontre. Comment souhaitez-vous l’accueillir ? Quels sont les premiers mots que vous avez envie de partager avec lui ? Nous avons demandé à Sarah Khelifa, infirmière Diplômée d'Etat, hypnothérapeute et Ambassadrice du Bien Naître en Île de France, de partager avec nous ses conseils sur l’accueil du nouveau-né.

  • Post Gallery

Bien-Être Grossesse
Comment en finir avec les jambes lourdes pendant la grossesse ?


Les jambes lourdes pendant la grossesse, voilà un petit tracas dont vous vous passeriez bien ! Quels sont les réflexes à adopter pour soulager vos jambes douloureuses ? Astuces, hygiène de vie et traitement médicamenteux, sans oublier l’homéopathie et les remèdes naturels. On fait le tour des solutions pour oublier vos problèmes circulatoires pendant votre grossesse.

  • Post Gallery

Bien-Être
Les vergetures, on assume !


Tout a commencé en 2014 sur Instagram. Deux américaines lancent un hashtag qui va changer un peu le cours des choses : #LoveYourLines (Aime Tes Vergetures). Un message qui a le mérite d’être clair. Les femmes ne peuvent plus continuer à cacher ce qui fait partie de la vie de la majorité d’entre elles. Les vergetures ne font que témoigner des grands événements de leur vie, puberté et grossesse en particulier. En fait, avoir des vergetures, c’est normal ! Alors, pourquoi continuer à en faire un complexe ? On vous donne toutes les bonnes raisons d’arrêter de vous faire du mal pour rien !