• Post Gallery

ROMANE, PARIS

Qu’est ce qui te rend joyeuse à l’idée de devenir maman ?

J’attends avec impatience d'être enceinte depuis toute petite, c'est quelque chose d'inscrit en moi. La maternité et le faite de devenir Maman me faisaient rêver, je faisais souvent le gros ventre pour simuler une grossesse et imaginer un bébé en moi. Alors finalement ce qui me rend joyeuse, c'est tout simplement le fait de réaliser ce rêve, cette étincelle qui bouillonnait en moi depuis toujours. Devenir maman peut faire peur et inonder de doutes, mais je le vis comme un cadeau de la vie. C'est la plus belle des responsabilités qui m'est donnée. Aussi je suis heureuse de me dire que j’ai tout à construire avec cet enfant, et qu'une nouvelle vie s'offre donc à moi.

  

Qu’est-ce que tu aimes le plus depuis que tu es enceinte ?

Je crois que ce qui me plaît le plus est de voir mon ventre évoluer, grossir, ce petit être se nicher et grandir en moi. Ce phénomène est à la fois très étrange et incroyable. Depuis quelques jours nous pouvons aussi sentir ses petits coups de pieds et je crois que je n’ai jamais été aussi émue depuis le début de ma grossesse que lorsque je pose ma main et sens la vie en moi.

  

Qu’est ce qui est le plus dur pour toi ?

C'est très paradoxal avec le point précédent, mais j’accepte difficilement le faite de ne plus contrôler mon corps et de devoir subir tous ces changements. On s’empâte, la peau est moins ferme, on est plus grasse, les courbes sont plus prononcées … pour l’ancienne anorexique que je suis, c'est un gros travail d’acceptation et de tolérance qu'est la grossesse. Il y a des pleurs, des moments durs devant le miroir. Mais j'essaie de relativiser et de voir avec des yeux de bienveillance ce nouveau corps qui va donner la vie dans quelques mois !

  

Qu’est ce qui te manque le plus depuis que tu es enceinte ?

Les sushis ! C'est la seule chose qui me soit venue en tête, alors que je m’en suis octroyé quelques-uns discrètement ;-). Mis à part ce petit détail alimentaire, rien ne me manque étant donné que je vis exactement de la même manière que lorsque je n'étais pas enceinte. Et je pense que c'est vraiment un gros plus pour ne pas vivre une grossesse en étant frustrée ou déprimée.

  

De quoi ne pourrais-tu pas te passer enceinte ?

Du sport. Clairement je suis une pile électrique, une femme qui a besoin de se défouler, d'évacuer par une bonne séance de sport et aussi, bien sûr, pour s'entretenir. Alors tant que j'ai le feu vert de ma sage-femme et que les conditions physiques sont bonnes je n’hésite pas à me planifier des séances de cardio training, de renforcement musculaire ou même de yoga. C'est mon moment à moi, mon moyen d'évacuer les tensions et de me sentir bien dans ma peau. Et je suis très heureuse de pouvoir jusqu'ici pratiquer du sport sans aucun souci.

  

Une petite surprise liée à la grossesse à laquelle tu ne t’attendais pas ?

Le bienfait intérieur que la grossesse me procure. Je m'attendais à être bien et heureuse, bien sûr, mais pas aussi sereine et apaisée. Avec un début de grossesse qui a soulevé des doutes et des peurs, je ne pensais pas ensuite pouvoir devenir si tranquille et à l’aise intérieurement. La grossesse et l'idée de devenir Maman me donnent des ailes, me poussent à devenir quelqu'un de plus stable. Je sais que cette grossesse va tout changer dans ma vie, et je souhaite changer moi aussi pour être une super maman par la suite !

  

Qu’aimerais-tu que ton fils/ta fille apprenne de toi ?  

Je pense que plus tard j’aimerais apprendre à mon enfant à vivre sa vie en profitant de l’instant présent tout en regardant loin, en étant quelqu'un de bon et de positif. J’ai l'impression d'avoir trop peu appris, étant petite, de la beauté et de la profondeur de la vie. C'était trop superficiel et instable. Alors je ferai au mieux pour lui apprendre à s'écouter, à se connaître, à tomber mais aussi à se relever, ne jamais abandonner et surtout être quelqu’un de bienveillant et d’ambitieux. Aussi, si mon enfant est aussi sensible que moi, je n’hésiterai pas à le rassurer et à lui apprendre à gérer ses émotions et ses faiblesses. C'est trop important pour affronter la vie.

  

Quel est ton moment préféré de la journée depuis que tu es enceinte ?

Clairement le matin. Déjà avant d'être enceinte c'était mon moment de la journée, mais aujourd’hui encore plus avec ce bébé en moi. Je me réveille en même temps que le bébé qui me donne des petits coups, comme pour dire “Bonjour maman, aller on se réveille!!”. Alors je prends quelques minutes pour “parler” avec lui, par des caresses, des petits mots, de la musique. Et puis chaque matin j’aime réaliser que ce n‘est pas qu'un rêve. Qu'on va bien avoir un bébé. C'est le bonheur !

  

Pourrais-tu décrire ton style de grossesse en 3 mots ?

Basique, confortable et jeune! Je suis très simple dans mon style vestimentaire, comme dans mon maquillage et mes accessoires. Même si je tente un petit brin de folie par ci par là avec mon côté loose, je privilégie toujours le confort et l’efficacité de mes tenues. Je vais néanmoins tenter d'être plus féminine avec l’arrivée des beaux jours et me commander de jolies robes pour mettre en valeur mon bidou !

  

Une astuce que tu aimerais partager avec les autres futures mamans ?

S'écouter et ne pas se prendre la tête. J'avais tout un tas d'appréhension, de croyances ou de “on dit” lorsque j’ai appris ma grossesse. Et finalement, eh bien plus je me fie à mes sensations et mes convictions personnelles, plus je suis épanouie et à l’aise dans ma grossesse. Laissez votre corps et vos émotions parler, car vous êtes la personne la plus apte à vivre pleinement cette période de la vie d'une femme. Si vous avez envie de telle ou telle chose ne vous privez pas par obligation mais par choix. Vous savez ce que vous avez de mieux avez faire.

  

  

Tu portes un Bola Ilado depuis le début de ta grossesse, peux-tu partager ton expérience ?

Mon superbe Bola m’a été offert au début du deuxième trimestre par ma cousine, j’ai été émerveillée devant sa sobriété et sa délicatesse. Je le porte essentiellement lorsque je suis à la maison au calme, car au travail je l’accroche dans mon gilet et je ne peux pas en profiter pleinement. A la maison je sens que bébé est très réceptif, il donne des petits coups bien francs lorsque je fais rouler le Bola sur mon ventre. J’aime aussi le fait d'avoir un “outil” de communication entre lui et moi, c'est rassurant car je sais qu'il apprécie et aussi très privilégié car je peux le sentir réagir.

Suivez Romane :

Instagram

Blog

Related Posts:

Your account