• Post Gallery
Bien-Être Grossesse

Bien-être et détente, le yoga prénatal pour une grossesse sereine


Le yoga prénatal, du sur-mesure pour les futures mamans  

Garder une activité physique pendant la grossesse est conseillée, pour contrôler la prise de poids, et garder une bonne forme physique et mentale. Cette activité doit bien sûr être adaptée pour ne pas faire courir le moindre risque à vous et à votre bébé. Le yoga prénatal est une pratique douce, parfaitement adaptée aux besoins des futures mamans, mettant l’accent sur les étirements et la relaxation. Comme les autres formes de yoga, les séances sont constituées d’une série de postures reposant sur trois principes essentiels : le mouvement, la respiration et la concentration. Chaque séance se termine par quelques instants de relaxation, moment où les participantes font le vide et potentialisent les effets de leur séance.

Peut-on pratiquer le yoga prénatal seule ?

On trouve beaucoup de vidéos de yoga prénatal sur internet et les réseaux sociaux. Mieux vaut être prudente avant de reproduire les postures que vous y voyez. Être accompagnée d’un professeur formé au yoga prénatal est plus sage. Cours collectifs ou individuels ? C’est une question de goût. Les cours collectifs sont un moyen de rencontrer d’autres femmes enceintes et de partager vos expériences, de vous entraider. Les cours individuels, quant à eux, vous donnent accès à un programme personnalisé.

Quelles contre-indications au yoga prénatal ?

Il existe des contre-indications médicales à la pratique du yoga prénatal : grossesse à risque, hypertension, problèmes circulatoires importants ou problèmes cardiaques… Avant de vous lancer, parlez-en dans tous les cas au médecin ou à la sage-femme qui vous suit. Si vous n’avez jamais pratiqué le yoga, il est déconseillé de commencer avant le troisième mois de grossesse, afin de prévenir le risque de fausse couche.

Les bienfaits du yoga prénatal

Les bienfaits du yoga prénatal sont nombreux, tant sur le plan physique que mental. Le yoga prénatal vous apprendra à mieux connaître votre corps, à mieux sentir votre bébé, et même à faciliter le contact avec lui. Vous pouvez tonifier vos muscles, entretenir et améliorer votre souplesse, trouver l’énergie pour soulager les petits maux de la grossesse. Les problèmes de dos, fréquents pendant la grossesse, peuvent être soulagés en travaillant des muscles spécifiques. Vous pouvez également pratiquer des exercices favorisant le retour veineux ou limitant le reflux gastrique. Autre aspect intéressant : le travail du périnée, qui est au centre du yoga prénatal. Les exercices visent à le rendre à la fois plus souple et plus tonique. Le travail du souffle vous aidera également à réduire le stress qui est à l’origine de nombreux maux de la grossesse.

Yoga prénatal et accouchement naturel

Le yoga prénatal s’adresse tout particulièrement aux femmes qui souhaitent vivre un accouchement plus naturel. Au moment de l’accouchement, vous pourrez notamment mettre en pratique les exercices respiratoires appris pendant les séances pour mieux gérer la douleur. C’est une bonne préparation physique et mentale à l’accouchement !

Le yoga post natal

Le yoga, on y prend vite goût et il n’est pas rare qu’après l’avoir découvert pendant la grossesse, il devient ensuite une discipline du quotidien, pratiquée pour entretenir son hygiène de vie. Après votre grossesse, le yoga peut faire encore beaucoup de choses pour vous. Il vous aidera à retrouver votre énergie et votre ligne. C’est aussi un excellent moyen de chasser le baby blues, provoqué par la chute des hormones et fréquent après la grossesse. Autre détail intéressant : vous pouvez faire des séances de yoga en compagnie de bébé !

Au-delà du yoga, d'autres disciplines vous permettent de vivre une grossesse plus sereine et de préparer votre accouchement, comme le chant prénatal, l'haptonomie, ou la méditation.

Vous aimerez aussi

Grossesse
Le yoga de la fertilité, un nouveau moyen de booster votre fertilité


Grossesse
Quelle place pour le papa pendant la grossesse ?