• Post Gallery
Bébé Grossesse

Comment choisir le prénom de son enfant ?


Toute une grossesse pour choisir son prénom   

N’oubliez pas que vous avez plusieurs mois pour vous décider. Profitez-en pour faire une liste de prénoms qui vous plaisent, à vous et à votre conjoint, que vous pourrez modifier pendant votre grossesse. Cela vous laisse le temps de faire des recherches sur la signification de ces prénoms. Savoir que Lucas vient du latin “lux” qui veut dire lumière, que Léo est le diminutif de Léonard et vient du latin ”leo” qui signifie “lion”, vous aidera peut-être à vous décider. Savoir quelles sont les personnes qui ont porté vos prénoms fétiches peut s’avérer également utile pour faire votre choix.

Les prénoms inventés, est-ce une bonne idée ?

Votre enfant est unique et vous souhaitez lui donner un prénom original. Quoi de plus normal ? La loi du 8 janvier 1993 vous donne le droit d’inventer un prénom de toutes pièces ou de vous inspirer d’un prénom existant pour en créer un nouveau. Cela laisse pas mal de possibilités : Janelle, Marévane, Mélonie, si c’est une fille, ou Ewen, Yoris, Ayten, si c’est un garçon, pourquoi pas ? Attention toutefois à ne pas donner un prénom trop original qui pourrait être difficile à assumer. Devoir expliquer toute sa vie l’origine de son prénom, ce n’est pas toujours bien accepté. En restant dans des formes plus classiques, vous prenez moins de risques. De l’originalité, oui, mais sans excès.

Des variations orthographiques

Pour certains parents, l’originalité se limite à adopter une orthographe différente de celle en usage. S’appeler Luka, Auphélie ou Anthoine est un moyen de se différencier des classiques Lucas, Ophélie et Antoine. Ces différences restent cependant infimes et ne se distinguent qu’à l’écrit. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Le risque est que le prénom de votre enfant soit toujours mal orthographié et qu’il soit obligé de l’épeler tout le temps, ce qui peut être un peu lassant à l’échelle d’une vie.

Choix du prénom : tout est question de compatibilité

Vérifier la compatibilité du prénom avec votre nom de famille n’est pas inutile. Cela peut éviter certaines associations hasardeuses du style Jean Bonneau ou Ella Lapèche. C’est un peu caricatural, on vous l’accorde, mais il y a d’autres associations, plus subtiles, qui peuvent également prêter à sourire. Vérifiez aussi que les sonorités du prénom et du nom de famille s’accordent bien. Prêtez également attention aux initiales : PQ, PD, KC, KK, KO, ça peut faire sourire lorsque l’on doit parapher un acte chez le notaire… Si votre nom de famille est long et difficile à prononcer et à orthographier, choisir un prénom court et simple peut être une bonne idée. Cela évitera à votre enfant d’avoir à épeler son nom, et son prénom, à plusieurs reprises, à chaque fois qu’on lui demandera son identité.

Donner un prénom rétro à son bébé, bonne idée ou pas ?

Les prénoms sont soumis aux lois de la mode, et comme vous le savez, elle change en permanence. Une des tendances actuelles est aux prénoms rétro. Certains sont faciles à porter, d’autres un peu moins. L’épidémie de Covid-19 a incité les parents à donner à leur bébé le nom de leur grand-mère ou grand-père décédés. Dans certains cas c’est plutôt une bonne idée, dans d’autres ça l’est moins. Madeleine, Berthe, Gaston, Eugène, Marcel, Lucienne, Yvonne, Odile, Odette…, on vous laisse juge. Faites quand même attention à ne pas donner un prénom qui soit trop daté. Rétro, c’est bien. Daté, ça l’est moins. Votre enfant pourrait avoir beaucoup de mal à assumer un prénom qui n’appartient vraiment pas à sa génération.

Un prénom composé pour votre bébé : pourquoi pas ?

On voit beaucoup de prénoms courts en ce moment : Tom, Lola, Léa, Lina, Zoé, Eva, Nina, Léo… Les prénoms composés n’ont pas disparu pour autant. Les parents font même preuve d’une grande créativité pour imaginer des associations inédites. Bye-bye aux Marie-Hélène, Jean-Pierre, Charles-Henri ou Anne-Charlotte d’autrefois et bienvenue aux Lily-Rose, Lou-Anne, Sarah-Lou, May-Lee, Emma-Louise, Pierre-Olivier, Léo-Paul, Paul-Hugo, Yann-Ael, Louis-Gabriel… Là encore, il n’est pas interdit d’oser d’autres associations audacieuses et plus personnelles pour votre enfant.

Les prénoms évoquant la nature

Réchauffement climatique et problèmes écologiques font que la nature est devenue une source d’inspiration pour les parents en recherche du prénom idéal. Les prénoms évoquant les fleurs, les pierres, les saisons ou les astres sont tendance. Marin, Eden, Anis, Daphné, Marjolaine, Camélia, Iris, Jade, Luna…, les bébés 2021 s’offrent des prénoms évocateurs d’une nature sublimée et non dénuée d’une certaine poésie.

 

Si vous n’arrivez pas à vous décider, vous pouvez toujours vous tourner vers le livre de référence, rassemblant quelques 12 000 prénoms : L'Officiel des prénoms 2021, First Editions.Bonne lecture !

Vous aimerez aussi

Grossesse
Le 4e trimestre de grossesse, un temps de transition trop ignoré


Bébé Grossesse
Les colliers de maternage, des bijoux de maternité beaux et utiles


Grossesse
Bulle de maman, des box de grossesse vraiment uniques !