Interview Joyful Mother : Florence maman de Giono, 4 ans et Luke, 1 an et demi

Florence est la fondatrice de Bébé Concierge, une agence de baby planning qui accompagne les parents avec des conseils pratiques en périnatalité. C’est aussi l’heureuse maman de Giono et de Luke. Elle partage avec nous ses joies et découvertes de jeune maman et nous présente son agence :

 

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans le fait d’être maman ?

F –Donner beaucoup d’amour, de câlins, de sourires et d’attentions à mes enfants, sans compter, sans retenue. Ils me le rendent spontanément en 10 fois plus intense. J’aime ce mimétisme inné : je souris, bébé me sourit. Mais ça marche aussi dans l’autre sens, je suis stressée, bébé s’agite, d’où ma conviction « Parents aidés = Parents heureux = Bébé heureux » qui est devenu le slogan de Bébé Concierge.
J’adore aussi les voir grandir et faire des progrès colossaux en quelques mois (mon deuxième fils a marché très tôt, si pressé de suivre son grand frère). C’est génial d’être surpris chaque jour, et en toute objectivité je suis fière d’eux !
J’aime partager avec eux, ma passion pour les voyages. Ils sont déjà des petits globe-trotteurs. En 1 an, ils auront pris 3 fois l’avion, le TGV chaque mois. Un exemple de Giono qui raconte ses vacances en classe « oh, je suis allé à Dubaï et j’ai vu des requins», comme il aurait dit « je me suis promené à Vincennes et donné à manger aux canards ».

 

Qu’est ce qui est le plus difficile ?

F – Trouver l’équilibre entre sa vie familiale, sociale et professionnelle, surtout en tant que Maman Entrepreneur qui a créé sa société entre ses 2 grossesses. J’ai le sentiment de courir après le temps, jongler entre mes to-do-lists et au final ne pas arriver à tout faire à 100%. Maintenant, j’ai arrêté de cloisonner ces 3 sphères. En créant le job de mes rêves, être maman devient un atout, mes enfants m’inspirent chaque jour pour Bébé Concierge et beaucoup des contacts de mon réseau sont devenues des ami(e)s, partageant la même passion.

 

Quel est votre meilleur souvenir grossesse ?

F – Sentir son bébé bouger dans son ventre. C’est une sensation unique qui m’a permis de vraiment réaliser concrètement que j’avais un bébé qui grandissait en moi. Même si on voit (ou plutôt devine) ce petit être aux premières échographies, on a besoin d’intermédiaire technique médical. Là je n’avais besoin que de poser mes mains sur mon ventre et ressentir directement ces vibrations, à peine perceptibles au début, puis de véritables coups de pieds énergiques. Je me sentais plus proche de mon bébé, rassurée de le sentir (plus que de le savoir) en bonne santé. En plus c’est sympa de partager avec le futur papa, pour l’aider aussi à réaliser.

 

Qu’avez-vous appris de vos fils ?

F – Je pense qu’après la naissance de mes enfants, j’ai appris à prioriser différemment, à accorder de l’importance à ce qui en a vraiment, ne plus stresser pour un détail au boulot, bref à relativiser. Ca ne s’est pas fait en un jour, mais ça m’a fait un bien fou ! Je l’ai vécu comme un retour aux vraies valeurs, ce qui compte vraiment dans la vie. Ce sont des valeurs que j’ai souhaité retrouver dans mon agence Bébé Concierge, qui est un peu mon 3° bébé.

 

Qu’aimeriez-vous qu’ils apprennent de vous ?

F – J’aimerais leur transmettre 2 choses : Tout d’abord, ma capacité à m’adapter et me remettre en questions (particulièrement utile quand on est entrepreneur). Cette flexibilité, mobilité, agilité est de plus en plus nécessaire de nos jours. Je pense qu’être à l’aise partout et avec n’importe quel interlocuteur les aidera dans la vie. Pour le moment, je leur montre cette facette via les voyages et rencontres.
Ensuite, ma curiosité, goût pour la nouveauté et envie d’apprendre. Si je ne sais pas faire, je cherche, pose des questions autour de moi et au final trouve. En lançant mon site internet, j’ai appris à coder, utiliser Photoshop, monter une video, rédiger un blog, faire de la comptabilité…tant de domaines qui m’étaient totalement étrangers au début. Giono est dans sa phase des « pourquoi ? », donc niveau curiosité, il n’en manque pas !

 

Comment est née l’idée de créer Bébé Concierge ?

F – Comme pour beaucoup de mamans-entrepreneur, l’idée est venue pendant et après ma première grossesse. J’aurais adoré trouver une agence telle que Bébé Concierge. Pourtant autonome, organisée et indépendante, je sous-estimais complétement la « charge de travail » et le temps passé pour se renseigner, comparer les produits de puériculture, trouver une nounou.  J’aurais apprécié discuter avec un conseiller expert du domaine pour éviter d’acheter des choses inutiles (parfois même en triple, à mon domicile, se rajoute les grands parents!). J’ai regretté aussi d’avoir découvert « trop tard » que l’haptonomie existait ou qu’il y avait des listes d’attente aux bébés nageurs à Paris.
J’ai partagé mon expérience « gracieusement » avec mes amies, elles aussi un peu perdues et débordées. Puis voyant le nombre grandissant de parents qui se posaient les mêmes questions, j’ai voulu en faire profiter plus de monde. Ainsi est né Bébé Concierge.

 

Pouvez-vous nous décrire ce concept de Baby Planning en quelques mots ?

F – Le Baby Planning (ou accompagnement en périnatalité en français), a pour objectif d’accompagner les  futurs & jeunes parents par des conseils pratiques pour toute question non médicale autour de la naissance. Ca s’adresse à la maman ET au papa, de la grossesse aux 3 ans de l’enfant. L’idée est de vous faire gagner du temps et de la tranquillité pour que vous profitiez de votre nouvelle vie, grâce à des services spécifiques (ex : recherche de mode de garde, organisation d’évènements babyshower & anniversaire, coaching pour s’organiser, support administratif surtout pour les expats, conseils sur le choix du matériel de puériculture & aménagement de la chambre de bébé, mise en relation avec notre réseau d’experts…).
Au concept de Baby Planning, mon agence combine le concept de Conciergerie. Comme un Concierge d’hôtel multi-étoilé,  au carnet d’adresses bien fourni, je suis à votre écoute pour vous apporter un service premium personnalisé et décomplexé.
En résumé, le Baby Planning pense aux parents d’abord, car les parents s’occupent de bébé, mais qui s’occupe d’eux?

 

Quels sont les 3 conseils que vous avez envie de partager avec les futures mamans qui lisent cette interview ?

F –Enjoy-Indulge-Delegate
1. « Enjoy » : profitez de chaque moment de votre grossesse, c’est une vraie parenthèse unique et chaque grossesse est différente. Pour compenser les désagréments de la grossesse (fatigue, maux), n’hésitez pas à user, voire abuser des avantages (place assise dans les transports, file prioritaire aux caisses, se laisser chouchouter par le futur papa et vos amis).
2. « Indulge » : pensez à vous-même si ça parait égoïste, car à la naissance toutes vos attentions seront focalisées sur le nouveau-né. Donc accordez-vous du temps pour vos hobbies (spa, musées…) et tout ce que vous n’aurez plus le temps de faire pendant quelques mois (lecture, soirée entre potes…). Quand ? L’idéal est pendant votre congé maternité prénatal.
3. « Delegate » : personne n’est une super-woman, encore moins une super-mum, donc ne vous mettez pas trop la pression, à tout vouloir gérer de front. C’est le moment d’apprendre à déléguer sans culpabiliser. Votre entourage sera heureux de vous aider et se sentir utile. C’est aussi positif de faire participer le papa, qui parfois ne sait pas trop comment trouver sa place entre mère et bébé

 

> Découvrez Bébé Concierge : http://www.bebeconcierge.fr/fr

Partager :